Le goûter de l’oubli

Jeudi 19 décembre, les adhérents de Loisirs Amitiés ont été invités à un goûter offert par la municipalité.

Permettre aux aînés de se retrouver avant Noël est une idée intéressante. Si l’objectif de ce goûter est de permettre aux aînés de « se retrouver et maintenir le lien social entre tous », comme le dit Claudie Arzur, pourquoi, alors, sélectionner les aînés qui y participent invitant seulement les adhérents de Loisirs Amitiés ? Les autres aînés des autres associations (musée, EXPOTEM, UTL) ne font-ils pas partie du «tous » ? Ils contribuent pourtant aussi à l’animation de la ville.

Au Nouvel Élan, nous pensons que la politique sociale ne doit pas exclure ou ni
sélectionner, bien au contraire ! Les aînés les plus isolés sont sans doute ceux qui ne sont pas engagés dans les associations et ceux qui ne peuvent plus se déplacer. Ainsi, si un goûter est offert aux aînés, il doit être ouvert à tous ce qui souhaitent y participer. Il est possible aussi d’organiser des visites à domicile, toute l’année, pour ceux qui ne peuvent plus se déplacer.

La politique sociale ne doit pas consister à faire des « cadeaux » (repas ou goûter des aînés, spectacle et distribution de cadeaux aux enfants). Elle doit aller bien au-delà et proposer les services dont les habitants ont besoin pour bien vieillir, bien grandir et bien vivre, toute l’année.
Ainsi, le goûter (ou repas) peut être intégré à une politique, plus large, menée en faveur des aînés. Une politique qui cherche des solutions pour permettre à nos aînés de se déplacer, d’avoir une vie sociale épanouie et de disposer d’un logement adapté à leurs capacités.
Depuis 2014, la municipalité a baissé le budget du social (CCAS) de 17 %. Elle a donc enterré l’idée de pouvoir développer les services à destination des aînés, des jeunes, des familles et des personnes en difficulté.
Quel est alors le sens de ces « cadeaux » ? Masquer et faire oublier que les
problématiques des aînés, jeunes et familles ne sont pas au coeur des préoccupations de la municipalité actuelle ?
Proposons ensemble un projet municipal pour bien vivre à Saint-Renan !